Robots humanoïdes : Figure AI lève plus de 623 millions d’euros

des robots humanoïdes

La course aux robots humanoïdes se poursuit avec une belle levée de fonds de Figure AI. Valorisée à un peu moins de 2 milliards d’euros avant la levée, la startup a récolté plus de 623 millions d’euros pour développer un robot humanoïde. Un résultat qui a dépassé les attentes, fixées à un peu moins de […]

des robots humanoïdes

des robots humanoïdes

La course aux robots humanoïdes se poursuit avec une belle levée de fonds de Figure AI. Valorisée à un peu moins de 2 milliards d’euros avant la levée, la startup a récolté plus de 623 millions d’euros pour développer un robot humanoïde. Un résultat qui a dépassé les attentes, fixées à un peu moins de 500 millions d’euros, souligne Bloomberg. Figure AI souhaite ainsi produire un robot à l’apparence humaine qui réalise des tâches dangereuses afin de pallier la pénurie de main-d’œuvre qu’il existe dans certains secteurs industriels.

De grands noms figurent sur la liste des investisseurs, dont Amazon, Intel, Nvidia, Samsung et OpenAI. Jeff Bezos est même parmi les principaux investisseurs, apportant environ 92 millions d’euros à travers l’entreprise Explore Investments LLC et plus de 46 millions d’euros via un fonds affilié à Amazon. Microsoft a investi près de 88 millions d’euros, Nvidia quelque 46 millions d’euros. OpenAI, qui avait envisagé d’acheter Figure IA, a apporté plus de 4,5 millions d’euros.

Des sociétés de capital-risque ont également mis la main au portefeuille. C’est le cas de Parkway Venture Capital qui a mis sur la table plus de 92 millions d’euros et de Align Ventures qui a apporté quelque 83 millions d’euros. De plus petits investissements sont également comptés. Une filiale d’Intel a déboursé environ 23 millions d’euros. Une entreprise rattachée à LG a contribué à hauteur d’environ 8 millions d’euros.

En mai dernier, Figure AI avait déjà levé près de 65 millions d’euros. Le directeur général de Figure, Brett Adcock, avait alors déclaré : « Nous espérons être l’un des premiers groupes à mettre sur le marché un humanoïde réellement opérationnel et qui exerce des activités commerciales ».

Cette dernière levée de fonds ne pourra que servir cet objectif bien que la concurrence soit rude. Au début de l’année, la Norvégienne 1X Technologies AS, soutenue par OpenAI, a levé près de 92,5 millions d’euros. Au Canada, Sanctuary AI développe un robot humanoïde appelé Phoenix.

Par ailleurs, de grandes entreprises sont également de la partie. Tesla ou encore Xiaomi ont déjà dévoilé leurs prototypes. Tout comme la branche d’Amazon Agility Robotics qui expérimente déjà le travail des robots dans l’un de ses entrepôts. Et comme Boston Dynamics qui a marqué les esprits avec le dévoilement d’une vidéo de ses robots humanoïdes faisant du parkour.