Reuters souhaite aussi mettre sous licence son contenu aux fournisseurs d’IA

La célèbre agence de presse Thomson Reuters est en pourparlers avec plusieurs entreprises d’intelligence artificielle (IA) pour licencier son contenu. Une tendance de plus en plus courante chez les éditeurs. La question du droit d’auteur au cœur de la ...

La célèbre agence de presse Thomson Reuters est en pourparlers avec plusieurs entreprises d’intelligence artificielle (IA) pour licencier son contenu. Une tendance de plus en plus courante chez les éditeurs. La question du droit d’auteur au cœur de la formation des IA Les créateurs de larges modèles de langage (LLM) sont la cible de nombreuses […]